La lutte contre le tout-extreme

Avec l’avènement des populismes en tout genre, les racismes et les phobiques, le monde ne tourne plus très rond.

Nos têtes n’en peuvent plus, nos cerveaux reçoivent trop d’information et les plus fragiles d’entre-eux sont saturés.
Leur salut, ce sont les biais cognitifs; nos machines à calculer internes prennent des raccourcis qui leur permettent de ne pas tomber en dépression et de ne pas vous réduire à l’état de loque.
Pas de chance pour certains, par chance pour d’autres, des catégories sont créées, des petites cases qui vous permettent de classer les informations (trop) majoritairement en blanc ou en noir, avec aucune saveur entre ces deux extrêmes…


J’ai rien compris, c’est normal? Combien d’entre-vous limite la lecture d’article aux deux premiers paragraphes (ou moins)? Que ce soit sur des sujets people, politiques, économique, faits divers, maquillage, etc…? On a tous nos préférences, certes, mais seriez-vous prêts à lire 15 articles sur les migrants au complet afin de vous faire une idée réaliste de leur misère? Par contre, lire les titres de la presse ou des statuts facebook « d’amis » par milliers sur ces sujets ne vous dérangent pas… D’ailleurs, c’est comme ça que le cerveau prend, à la longue, ses décisions…

Et donc on se retrouve avec des extrémistes en tout genre… Non, je ne vous parlerais pas des migrants (ce n’est pas le sujet) – De toute façon personne n’est raciste et personne ne veut d’eux dans leur pays… ce n’est pas de la xénophobie, c’est juste du détournement de l’argent du peuple (ou alors ce sont tous des méchants terroristes? Finalement, je ne sais plus… je vais dire comme l’autre, il est plus intelligent, du moins il parle bien, il doit donc avoir raison, non?).
[ndlr: je viens de résumé au moins 3 biais dans ma parenthèse]

Mais où est-ce que je veux en venir? Les biais, nos à-priori, nos préjugés, font de nous, trop souvent des personnes extrêmes dans nos idées. Puis, la manipulation publique et/ou politique fait son oeuvre et on est catalogué de tous les noms… Les Américains sont devenus tous des tueurs de masse, les Anglais des xénophobes, les Français des grévistes, les politiciens des pourris, des sportifs des dopés, les grecs des (ah non, on ne peut pas dire ça!), les italiens des mafieux, etc etc…
Il est temps de se reprendre, les gens!



Pour ma part, je suis un extrêmophobe [ndlr: tiens, google me propose extrêmophile, il exagère, lui]: je déteste ceux qui ne connaissent que des extrêmes et ne savent pas qu’il existe autre chose, un entre-deux… De ce fait, je n’ai aucun problème avec les gens qui croient en une vie après la mort (avec ou sans réincarnation, avec ou sans Saint-Pierre-Paul-Jacques, avec ou cent vierges – arg… je dérape – ou pas), non, j’ai un problème avec ceux qui sont extrêmes dans leur croyance, dans leur mode de vie, dans leur coutume, dans elurs idées politiques… plus de deux mille ans de civilisation et on en est au même point, il serait peut-être temps de tourner la page, non?
Oui, je crois que Dieu existe, mais je ne vais pas être obtus au point de dire que tout ce qui est dans la bible est véridique et qu’il faut le prendre au pied de la lettre; d’ailleurs, les gars qui l’ont écrites sont des humains et ont, eux-aussi, l’esprit biaisé… Ce qui compte dans ce vieux bouquin, c’est que l’on doit faire notre possible, en tant qu’être humain plein de défaut, pour faire le bien autour de nous… oui mais, le bien, c’est une question de perspective, non? Et c’est la même chose dans le Coran et les autres grands Livres mythiques et poussiéreux… Va peut-être falloir qu’un nouveau Messie mette tout le monde d’accord, et s’il est vert et arrive en soucoupe volante, ça aurait son effet… (si si, prenez la peine de penser à la chose sereinement, même si vous êtes athée ou agnostique). D’ailleurs, si vous êtes athée, vous n’êtes quand même pas aussi extrême au point de dire que tous ceux qui croient sont tous des cons qu’il faut exterminer, non? Vous avez de la demi-mesure (un minimum) et vous êtes tolérants…

Maintenant, faut pas être tolérants à l’extrême non plus! Tendre sa joue gauche (ou la droite, je ne sais plus), c’est bien joli, mais faut pas prendre les gens pour des cruches!
Mais il n’y a pas que la religion où l’on trouve des extrémistes… Les gens qui vivent à fond leur passion en oubliant tout le reste (et surtout leur famille et les gens qui dépendent d’eux), eux aussi sont des plaies dans leur genre. Le gars qui vit à 100 à l’heure, qui roule tout le temps en dépassant les limites de vitesse, même à l’approche d’une école… Outre qu’il est extrêmement con et qu’il a un égo sur-dimensionné (« je suis le meilleur conducteur au monde »), il oublie que le gosse qui traverse la route, lui, est juste un piéton sans prétention…
[ndlr: je vous vois venir: vous vous dites que je m’éloigne du sujet et que je vous noie dans la masse d’information]
Et bien non, là encore, on est dans l’extrême… je vous biaise [ndlr: attention, il y a un « i »] par tous les moyens possibles.


Et l’autre type, là, qui dit que l’on va baisser les impôts et éradiquer toutes les maladies du pays, en même temps, tout en créant de l’emploi et en augmentant les impôts des sociétés, il fait quoi, lui?
L’autre, celui qui veut changer la langue française, parce que vous voyez, les jeunes n’écrivent pas bien parce que c’est trop compliqué… il fait quoi?
Quand à ce fumier de politicien qui coupe dans les soins de santé tout en diminuant le prix des médocs, il fait quoi?
Ce sont des extrêmes, mes exemples sont extrêmes, mais ils sont quotidiens…
Vous y croyez, vous? Sérieusement?

Le multiculturalisme à l’extrême est aussi une des plaie d’Égypte. Trop de culture différente, lorsque celles-ci sont extrêmes, tue les cultures…

Et ce gros bourgeois, là, qui gagne des millions lorsqu’il passe la porte des WCs, vous croyez quand on vous dit qu’il a mérité son salaire? Non, bien sûr… mais si on vous met à sa place [ndlr: LOL], vous seriez prêt à bosser 14 heures par jour et plus (le lobbyisme, ça fait partie du boulot), ne pas voir ses enfants grandir, être tout le temps en voyage d’affaire (pas de tourisme)..?
Le gars qui gère une entreprise [ndlr: certains sont des pourris, je vous l’accorde], comment se sent-il quand il doit virer 50% de son personnel car ses clients vont voir ailleurs?

Et la Finance? Arg… ces gens qui ne vivent que pour l’argent… les banques ne prêtent qu’aux riches et volent les pauvres… des clichés extrêmes véhiculés partout au point que vous y croyiez… C’est peut-être en partie vraie… mais placez-vous à leur place aussi: Prêteriez-vous 10000 Euro à un sans-abri? Qui plus est,s achant que cet argent appartient à des gens comme vous qui placent leur argent pour leur retraite? [ndlr: et ce n’est pas un cas extrême.] Posez-vous la question: connaissant votre propre capacité financière, combien êtes-vous prêt à vous avancer de l’argent avec la certitude de le rembourser le mois prochain ou dans 20 ans?


Dans ce monde, chacun aimerait avoir le beurre, l’argent du beurre et le sourire de l’épicier… mais c’est impossible. Il faut être réaliste et revenir les pieds sur Terre.
Il faut accepter qui l’on est, ce que l’on est, et surtout le fait que tout le monde est différent.
La politique, la religion, les attirances sexuelles, l’amour de l’argent, le besoin et l’envie de travailler, nous sommes tous différents.


Ne croyez pas les gens qui catégorisent à l’extrême.
Pensez par vous-mêmes et cultivez ce besoin de comprendre, comme lorsque vous aviez 5 ans et que vous posiez des « Pourquoi….? » à longueur de journée.
Et si vous ne savez pas par où commencer, lisez un article sérieux au complet par jour.

[ndlr: ceux qui pensent que ceci était un coup de gueule ont totalement tort: c’est un constat, c’est tout]

Rendez-vous sur Hellocoton !
The Postman Écrit par :

7 Comments

  1. Litorone
    9 janvier 2017
    Reply

    Dr House ! Han, ce type est mon idole ! (comment ça je suis hors sujet ?)

    Bon, sinon, je suis d’accord avec toi, puis si cet extrémisme se répend, ça sonnera la fin de notre civilisation non ?

    • 9 janvier 2017
      Reply

      Notre civilisation fait comme notre univers: expansion, contraction, expansion, contraction… personne ne sait ce qu’il se passe à la fin car personne n’est là pour le voir…

    • 9 janvier 2017
      Reply

      Mais en même temps, je ne sais comment le prendre… :p

  2. 10 janvier 2017
    Reply

    ouf, pour la dernière phrase, j’allais dire POURQUOI ce coup de gueule ? En effet réfléchir prend du temps et fait souffrir souvent, c’est plus simple d’accuser les autres

    • 10 janvier 2017
      Reply

      Mais il ne faut pas tomber dans l’inverse (extreme) non-plus: vouloir porter la responsabilité du monde sur ses épaules…

Quelque chose à rajouter?