Hello darkness, my old friend

Je suis révulsé, écœuré, blessé, jour après jour, quand je vois comment l’humanité régresse au lieu de s’améliorer.
Les luttes en tout genre gangrènent la société actuelle et je ne parle pas uniquement d’un certain président ou d’une scission au sein de l’Europe.

Il ne s’agit pas là que de Politique: même si la faute leur incombe, c’est la crédulité de l’être humain qui est en cause.
On pourrait critiquer la Presse, après tout, ce sont eux qui ont trop souvent bâclé leurs articles.
Oui, mais ces pauvres journalistes ne sont pas responsables, après tout, on ne leur demande pas leur opinion mais juste des faits, sans discernement aucun.

Et puis, leurs employeurs, ces multinationales, doivent satisfaire leurs actionnaires, voir la ligne de leur parti.
On pourrait dire que c’est la faute des profs, en fait: ils ont mal éduqués les enfants, ils ne leur ont pas appris à différencier ce qui est important et ce qui ne l’est pas.
Oui mais là aussi, les profs diront qu’ils ne sont pas responsables du programme et que les parents doivent aussi s’investir dans le projet éducatif.

Et les parents, soit ils n’ont pas le temps, soit ils ne sont pas assez instruits, soit ils en ont cure!
Bref, ils ont aussi des excuses…

Tout le monde a des excuses…

On va tourner en rond encore longtemps?

Comment, en cette ère éclairée peut-il encore y avoir autant de dictature, de torture, de guerre, de lâcheté, de … ?
Merde quoi!

On passe notre temps à rejeter la faute sur les autres, alors que, finalement, on est tous responsables de cet état de chose.

A quand un soulèvement, un vrai, contre cette ignorance latente?
Oui, il y a des gens qui comprennent, qui agissent parfois… mais cette minorité est loin d’être suffisante.

Que faudra-t-il au monde pour se réveiller?

Oh, bien sûr, on pourra dire que je n’en fais pas plus que les autres, qu’un blog ou qu’un coup de gueule ne changera rien.

Peut-être faut-il s’investir plus que ça… monter au front, crier sur la place publique, poster des vidéos sur Youtube, tweeter en permanence…

Mais je suis tout aussi faible que les autres, je l’admets bien volontiers…

D’ailleurs je traîne aussi des casseroles…

Et puis, pourquoi je bougerais alors que personne ne bouge?

Mettre de l’énergie pour démontrer qu’il existe un problème, est une chose.
Non, la vraie raison, c’est que LA Solution, je ne l’ai pas.
Et si elle existait, elle prendrait plusieurs générations pour être comprise et tout autant pour être appliquée.

Mais ensemble, on peut en faire une ébauche et la partager.

Hello darkness, my old friend,
I’ve come to talk with you again,
Because a vision softly creeping,
Left its seeds while I was sleeping,
And the vision that was planted in my brain
Still remains
Within the sound of silence

Rendez-vous sur Hellocoton !
The Postman Écrit par :

4 Comments

  1. 10 février 2017
    Reply

    Je pense qu’il ne faut jamais s’arrêter de s’indigner…
    Oui c’est éreintant.
    Mais nécessaire.
    Alors peut-être que ça ne change pas fondamentalement la donne, mais si tout le monde s’y met ça peut faire avancer les choses.
    HAUT LES COEURS.

    • 10 février 2017
      Reply

      Il faut proposer des solutions, des vraies solutions…

  2. 12 février 2017
    Reply

    Je comprends ton découragement. Une cause importante du problème est l’avidité humaine. Mais c’est très difficile à légiférer. Le mieux je crois est de s’impliquer le plus possible à son échelle, même si ça semble parfois puéril ou inutile… Sinon, c’est le découragement et le cynisme assurés :/

Quelque chose à rajouter?