Fermeture du canal famille

A l’origine, je devais vous parler de notre passage à Toronto et aux Chutes de Niagara; malheureusement, les photos ne sont pas encore disponibles: V. est en train de les trier; quant à celles que j’ai prises – comment dire? – le cadrage, l’éclairage, les plans, etc… ne sont pas au top.
Donc, j’en profite pour vous parler d’un sujet plus terre-à-terre: la coupe du canal famille!
« Encore une expression québécoise! » allez-vous me dire! Mais ce terme est néanmoins plus poétique que son nom scientifique: vasectomie.

Man looking in his underwear over white background

Retour sur les faits: il y a plusieurs mois, lorsque V. a consulté pour la première fois l’endocrinologue, on lui a demandé d’arrêter la pilule afin de mieux estimer sa production hormonale (entre autre). Le médecin avait même suggéré qu’il était temps pour Monsieur de penser à la vasectomie, Madame ayant assez donné de sa personne avec la petite pilule.

J’avoue que cela m’avait assez bien choqué. De quoi elle se mêle celle-là? C’est pas mon médecin après tout!… Enfin bref, ça m’a travaillé un petit temps puis j’ai mis ça dans un coin et l’ai oublié, jusqu’à peu, vu que V. a relancé le sujet…
A priori, j’étais contre cette solution, principalement parce que l’on ne sait pas de ce que l’avenir sera fait. Non, là, pour le moment, je ne veux plus d’enfant (ni V.); C. suffit amplement à mon bonheur de père (sorry, je ne compte pas D. dans le compte; elle est majeure et c’est ma belle-fille).
Mais qu’en sera-t-il dans quelques années? Y a t’il une certitude quelque part que je serais encore avec V. (je suis réaliste)? Je ne parle pas forcément de séparation; les accidents existent aussi de ce côté du monde. Et si, dans ce futur probable (d’ailleurs, il faut évaluer cette probabilité), je retombais sur une personne voulant des enfants et, homme faible que je suis, succombe à ses désirs?
Pire, si C. avait besoin de cellules souches pour guérir d’une maladie inconnue?
Et puis, merde quoi, on touche non seulement à ma masculinité, mais aussi à ce que la « Nature » nous a confié comme mission: se reproduire.
Voilà où j’en étais arrivé dans mes conclusions avant que V. ne relance la question.

916673

Comment cette question est-elle revenue sur la table? Et bien vous serez étonnés de la chose mais ici, ce n’est pas un sujet tabou! Les femmes, au travail (de V.) en parle. La plupart d’ailleurs ont déjà envoyé leur mari se faire couper le canal famille: leur situation familiale leur suffisant, l’âge étant là, le besoin d’avoir un nouvel enfant inexistant, c’était la seule chose à faire. La pilule revient trop chère, le stérilet étant un parasite dans le corps… et puis, pourquoi ce serait la femme qui doit se coltiner tous les moyens de contraception? Tout autant de raison (ou d’excuse) pour que Monsieur y passe.

Evidemment, comme Saint-Thomas, il fallait que je vérifie ce qu’il en était (et si on nous menait en bateau?). Comme je ne compte pas entamer ce genre de conversation avec mes collègues, que je n’ai pas vraiment d’amis avec qui en parler (asocial, c’est parfois une plaie) – à part vous, il me restait donc à vérifier l’info sur le net et/ou d’en parler au docteur lors de ma prochaine visite.
Pas de chance pour moi, je suis tombé sur cet article: Vasectomie: Couper le canal famille. Et voilà, la réalité est là: autant en Europe, ce genre d’intervention est très rare, autant ici au Québec (je n’ai pas les stats sur le Canada), c’est l’usage (13000 interventions par an au Québec contre 3000 en France, et encore ces dernières se feraient pour raison médicale).

D’après les dires, l’opération serait réversible, mais alors plus longue, sans anesthésie et plus coûteuse (une vasectomie prend une quinzaine de minutes et coûte 150$) et ne marcherait pas à tous les coups. Ca donnerait un espoir au cas où il faudrait fonder une nouvelle famille un jour…
Puis, je me souviens que je trouve que le monde est surpeuplé et que, finalement, adopter un enfant serait plus humaniste…

1086473-quebec-champion-vasectomie-parce-loffre

L’introspection est donc en cours, mais je vous avoue que ma décision est presque prise… j’en parlerais au médecin prochainement.

Rendez-vous sur Hellocoton !
The Postman Écrit par :

17 Comments

  1. 29 septembre 2016
    Reply

    Ca ne me surprend pas que ca ne soit pas tabou ici, ils sont bizarres avec la nudite mais parle de tout lol
    Je comprends completement le fait que les femmes en ai marre de la contraception. C’est dur pour le corps et ca influence tellement plus que notre systeme de reproduction.
    Mais tes hesitations sont tout a fait normales. Ce n’est pas anodin non plus de fermer la page sur tout ca..
    Bref, pas de conseils de ma part 😉

    • 29 septembre 2016
      Reply

      Ah bon? ils ont des rapports étranges avec la nudité? Tu peux développer parce que là, je débarque…

  2. 29 septembre 2016
    Reply

    Tu sais que les cellules souches se trouvent partout dans le corps humain ^^ ? Je viens d’en parler à mon chum, de lui demander son avis. Je t’avoue que lui et moi sommes du même avis. On ne sait pas de quoi est fait demain, il existe d’autres moyens de contraception masculins, c’est une chose importante que de se faire opérer (quelle que soit l’opération). Et au risque de m’attirer les foudres de quelqu’un, tu es le seul à décider dans ce cas-là (pas taper, pas taper). J’ai également des soucis endocrinos, et je dois voir le doc ce mois-ci. Je pourrait parfaitement être dans le même cas que ta chère et tendre (je dis ça au cas où mon commentaire choquerait 🙂 ) Bisous m’sieur

    • 29 septembre 2016
      Reply

      euh… utiliser des préservatifs en attendant sa ménopause, ça risque de coûter cher :-/
      Mais c’est vrai qu’il y a cette inconnue: le futur… je rêve toujours de me trouver une petite jeunette de 20 ans (qui, quand elle en aura 30, voudra des gosses)… (j’rigole, hein) 😉

      • 29 septembre 2016
        Reply

        Hahaha, il y a aussi les pilules masculines, l’abstinence (tu es fort en calculs non ? :p). Mon commentaire n’était pas dans le but de te faire pencher plus d’un côté que de l’autre hein ! Nous donnions juste notre avis mon chéri et moi. D’ailleurs merci, ça nous a permis d’avoir une conversation très sérieuse à ce sujet 🙂

        • 29 septembre 2016
          Reply

          Ravi d’avoir pu pimenter votre vie de couple (enfin non, vous êtes d’accord sur le sujet, c’est pas drôle) 😉

          • 29 septembre 2016
            Reply

            Mouahahahahahaha !

  3. 29 septembre 2016
    Reply

    Très intéressant. Est-ce qu’on propose au monsieur de faire congeler son sperme au cas où il souhaite avoir d’autres enfants plus tard ?

    • 29 septembre 2016
      Reply

      J’y crois pas trop… mais je devrais peut-être posé la question (dans ce cas, ça éviterait une seconde opération)… je me demande si les banques n’ont pas ce genre d’option aussi…

  4. 29 septembre 2016
    Reply

    C’est poétique en fait le québécois! Sinon, je ne crois pas que ce soit un sujet tabou ici, mais c’est sûr qu’on n’arrête pas des inconnus dans la rue pour en parler non plus.

    • 29 septembre 2016
      Reply

      C’est très imagé même! (mais j’y connais rien en arts ;-))
      Il me semble avoir lu qu’aux Royaumes Unis, ça se pratiquait aussi.

    • 29 septembre 2016
      Reply

      Non c’est vrai vous parlez accouchement a la sortie de l’école…..

  5. 30 septembre 2016
    Reply

    Je te connais alors je ne suis pas objective… je vais m’abstenir ce coup-ci…

    • 30 septembre 2016
      Reply

      En fait, je crois que ce ne sera pas une petite jeunette mais une cabane au fond des bois, tout seul, pour dormir 😉

  6. 30 septembre 2016
    Reply

    enfin un post écolo ! je suis pour à 100%
    et vu ce que tu manges, sérieux, penser à refaire des enfants … à un moment faut avoir d’autres projets pour la 2ème moitié de sa vie
    J’ai mon rendez-vous en janvier pour parler d’une ligature des trompes de mon coté, en France c’est remboursé par la sécurité sociale après 40 ans. J’ai arrêté les hormones en mai et si on enlève les périodes de fécondation possible et grossesses, j’en aurai pris pendant 12 ans, ça suffit comme temps d’empoisonnement
    Autre condition : qu’il n’y ait pas d’autres problèmes hormonaux qui reviennent, ce qui nécessiterait aussi de reprendre des hormones pour d’autre motif que la contraception mais ferait office quand même … à suivre

    • 30 septembre 2016
      Reply

      Mdr… tu vas rire mais malgré ce que je mange, mon taux de cholestérol et mon poids restent normaux… c’est ma constitution qui veut ça: si V. savait cuisiner (ne fut-ce qu’un peu), je suis sûr que je prendrais 10kg en un rien de temps.
      Pour la deuxième partie de ma vie, je ne sais pas trop… je vais déjà m’occuper de la petite, changer de métier et devenir immensément riche (on peut rêver); les relations avec les autres, ça passe (loin) après.
      Ici, pour la ligature, je ne sais pas trop… par contre, la vasectomie est remboursée aussi. Je me renseigne aussi sur les complications de la vasectomie; ça pourrait aussi être un frein.

Quelque chose à rajouter?