En janvier, il fait frette en tabarnak…

Ce ne fut pas une surprise que la température de ce début du mois a atteint le plancher de -31°Celsius… Avec le vent, pour ceux qui sont plus proche du Fleuve, le ressenti était de l’ordre de -40°. Ça caille mais les deux hivers précédents m’ont préparé à la chose et, dans ces cas-là, on ne sort que lorsque c’est absolument nécessaire.

Et comme ce n’était pas une surprise et que le bois avait été rentré en octobre pour cette occasion, nous avons fait du feu. Vu que chez nous, c’est du tout-électrique (y compris le chauffage), le poële à bois permet de réduire la facture lors de ces froides journées.

Non pas que l’électricité est dispendieuse comparablement à la Belgique (nous en avons pour 1500 Euro par an environ), mais une surconsommation quand le mercure est coincé en-dessous des -20°C plusieurs jours n’est pas indispensable. Par contre, n’ayant pas le compas dans l’œil et le sens des mesures, il s’avère que je ne tiendrais pas plus d’une semaine avec le peu de bois rentré (ce qui signifie que je vais devoir faire une tranchée pour atteindre le reste du stock qui se trouve dehors).

Il fait donc frette et il neige… Même si les précipitations sont faibles, ça tombe presque sans arrêt depuis deux jours, ce qui signifie qu’il faut déneiger de temps à autre: le toit du Tempo (l’abri voiture temporaire) avait accumulé un bon 15cm de neige, y compris une fine couche de glace; l’allée était bloquée et l’accès aux poubelles assez obstruée. Je vois le côté positif: ça me fait faire de l’exercice 😉

En parlant d’exercices, ma boîte m’a convaincu de participer au Pentathlon des neiges en février prochain et il serait temps que je travaille ma condition physique pour réussir à patiner sur 4,4 km sans arrêt… et je procrastine avec comme excuse que mes patins ne sont pas affûtés… J’ai une bonne raison par contre pour patiner: apprendre à C. à patiner avec ses nouveaux patins. Motivation, motivation, mais où es-tu?

Enfin bon, l’anneau de glace sur les plaines d’Abraham est disponible donc, si je me réveille psychologiquement, je devrais pouvoir y aller 2-3x par semaine sur le temps de midi.

A part ça, mon objectif de terminer Dragon Age: Origins (que j’avais terminé une dizaine de fois quand il est sorti) avant de rentrer au cours (c’est à dire demain) est réussi, en double – vu que j’ai fini deux fois le jeu, avec des surprises pour moi et sur ma façon de jouer: J’avais toujours joué en suivant la même ligne de conduite (ou en m’en écartant que très peu), c’est à dire en faisant des compromis pour que tous les compagnons soient heureux avec mon perso… et là, j’ai joué le gros méchant, j’ai massacré des elfes en me liguant avec des loups-garou, j’ai fait exterminé tous les mages du Cercle et j’ai soutenu un truand comme roi des nains… bref, j’ai été ignoble et j’ai apprécié ;-))))

Rendez-vous sur Hellocoton !
The Postman Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Quelque chose à rajouter?