Dernière semaine de janvier (2015)

C’test étrange, je complète toujours le résumé de la semaine en milieu de semaine… serais-je en décalage hebdomadaire? 😉

A l’univ’

Comme sous-entendu dans mon dernier billet, j’ai donc testé le centre d’aide et de dépannage en mathématique, concernant les 2-3 exercices de Mathématiques discrètes (je vous expliquerais à quoi ça sert dans un billet, avant la fin de la session). Première impression: c’est assez bien organisé. Soit on prend rendez-vous (ce que j’avais fait), soit on va directement au bureau et l’on s’inscrit sur une file d’attente si l’on souhaite y passer sur un coup de tête. Les explications sont données par soit un étudiant de cycle supérieur ou pour un assistant de cours. Pour ma part, Benoît, un doctorant en Mathématiques Appliquées, m’a donc permis d’avancer sur la résolution de ces fameux problèmes de dénombrement (L’exercice qui me posait soucis était « Prouvez, que lors d’une fête comprenant plus de deux personnes, il y a au moins deux invités qui connaissent le même nombre d’amis »).

Pour ce qui est des cours en eux-mêmes, pas de soucis en particulier. Je ne discute toujours avec personne et personne ne me parle (à part le glandeur qui vient en touriste et qui roupille parfois en classe – pendant le cours). Il serait donc temps que je fasse de la socialisation un de ces jours. Il y en a bien un ou deux qui me semblent sympathiques – faudrait faire une approche furtive… J’ai remarqué quand même un ou deux étudiants plus âgés – je n’irais pas à dire qu’ils sont aussi vieux que moi, de plus que cela peut être très trompeur. Il y en a un qui semble avoir des problèmes de calvitie, mais il pourrait très bien avoir moins de 30ans.

Je n’ai pas encore eu le temps d’aller voir les terrains de squash de l’université… Ce jour-là, j’étais assez frustré: j’étais parti chez Archambault (très grande librairie) pour dépenser ma carte-cadeaux, et je n’ai rien trouvé d’intéressant… snif.. .grrr

A la maison

Samedi, ce fut la séance de sport acrobatique avec la petite; cette fois-ci, les parents n’ont pas trop été mis à contribution (ouf – j’étais claqué). Je trouve qu C possède un très bon équilibre, que ce soit pour rester sur le trapèze ou pour marcher sur un câble (enfin, j’exagère, le câble en question faisait 10cm de large – moins large que la poutre mais plus flexible).

C. avait un gros rhume mais elle ne s’est pas découragée pour autant; il y a juste que papa devait se tenir prêt à sortir un kleenex à tout moment ou, dans le cas contraire, devoir faire des aller-retours à la salle d’eau pour se laver les mains (non, on n’éternue pas sur papa)…

A part ça, samedi, j’ai pu aller chercher mon bureau tant attendu (il a été commandé en octobre) et je l’ai monté en une bonne heure, avec l’aide de la petite à qui j’ai confié des petites tâches vu qu’elle insistait pour aider son papa. Fin de soirée, j’ai donc (enfin) commencé à utiliser mon antre et j’ai configuré le PC d’occasion acheté il y a près de deux mois et qui décorait un coin du sous-sol (ndlr: le sous-sol, chez nous, ce n’est pas une cave; il s’agit d’un espace habitable. Nous l’avons aménagé avec une salle familiale – en gros, le home cinema et de l’espace de jeu pour C, une chambre d’invité et le bureau-bibliothèque-coin d’eau).

Le dimanche, j’avais décidé de ne pas sortir et je ne suis pas sorti du tout. Il faisait froid (mais pas frette) et j’avais décidé de jouer, regarder la tv, cuisiner et jouer. C avait envie de jouer dehors et a donc profité que sa maman avait décidé de tenter de réaménager le tas de neige extérieur pour sortir. Transformer une terrasse (3m x 3m) où plus de 75cm de neige était agglutinée en un jardin d’hiver, là était le défi du jour de V. L’opération ‘est soldée par un mal de dos et un seul fauteuil de neige ainsi qu’une tranchée traversant la terrasse. Pendant ce temps, je regardais des vidéos instructives montrant comment construire un igloo. Un jour peut-être… 😉

Boulot

C’est cool, j’ai pu bosser dimanche matin de la maison ainsi que lundi soir, ce qui m’a permis d’accumuler quelques heures. Le point négatif étant que, normalement, le dimanche est le jour où je dors tard le matin et, comme j’ai encore veillé tard, j’étais claqué pour commencer la semaine.

Sinon il n’y a pas beaucoup de changement; les projets arrivent au compte-goutte et ça me laisse du temps pour faire des exos de math, pour m’entraîner à rédiger en LaTeX ou pour faire des recherches étranges sur les nombres premiers.

Ah oui! un collègue, l’un des seuls que je ne supporte pas, m’a demandé de l’aide pour ses travaux de programmation (lui aussi a repris des études – mais lui, il peut suivre tous les cours à distance) . Bref, ça me fera un peu d’occupation de corriger ses exercices.

Côté Blog, deux brouillons en préparation: la non-difficulté de quitter son pays d’origine et un inventaire de la bibliothèque.

Rendez-vous sur Hellocoton !
The Postman Écrit par :

2 Comments

  1. 28 janvier 2015
    Reply

    Et hop, un igloo pour accueillir vos invités en hiver 😉

  2. ThePostman
    28 janvier 2015
    Reply

    Ou pour organiser une fête d’enfants 🙂
    L’avantage d’avoir une petite fille née en plein hiver – ou le désavantage selon l’igloo 😉

Quelque chose à rajouter?