53 billets en 2015: La mauvaise habitude que j’ai réussi à perdre…

Voici l’un des nombreux défis d’Agoaye que je ne connais pas (est-ce que le dire est une habitude que je dois perdre? ;-))

Petite liste non-exhaustive des habitudes perdues…

  • Faire des sorties avec des amis: habitude perdue depuis mon arrivée au Québec. Avantage: j’ai plus de sous dans la popoche; inconvénient: asocialisation croissant; contremesure: heureusement, il y a le net.
  • Je bois moins: Je ne buvais déjà pas beaucoup, mais, conséquence du point précédent, j’ai moins l’occasion de fêter. Avantage: la cave à vin est stable; inconvénient: il y a des vins qui goûtent le vinaigre; contre-mesure: inviter des gens de temps en temps pour ouvrir des bouteilles (et renouveler le stock).
  • La fin des sodas: Avant 2007, le coca et toute boisson sucrée assimilée étaient indispensables à ma vie… lentement mais sûrement, j’ai donc remplacé ces choses par du vin, de la bière, de l’Ice Tea (green, non-pétillant) et de l’eau. Avantage: perte de poids, meilleure endurance; Inconvénient: je mets plus de sucre dans mon café pour compenser; contre-mesure: un coca/pepsi de temps à autre est le bienvenu
  • Je fais moins de sport: Vu que depuis mon arrivée ici, je n’ai pas encore trouvé de partenaire pour faire du squash (ou un autre sport), je suis donc de moins en moins sportif (même si j’ai participé à un pentathlon ce week-end). Avantage: J’ai plus de temps pour geeker, cocooner et m’occuper de C. Inconvénient: je m’enkylose (en contradiction avec le point précédent). Contre-mesure: Est-ce que je cherche réellement un sport ou un partenaire? 😉
  • Moins de plats préparés: Oui, il faut l’avouer, depuis que je suis en couple et surtout depuis qu’on est au Québec, je cuisine plus. Je n’étais déjà pas fan des micro-ondes, par contre, j’appréciais un passage à la friterie du coin 2-3x par semaine. Vu que cela n’est plus possible et que V n’aime pas cuisiner, il a fallu que je me résigne. Avantage: je peux me faire mon plat préféré quand je veux! Et je cuisine tout et n’importe quoi n’importe comment (et ça reste mangeable!). Inconvénient: V prend les restes comme lunch de midi le lendemain. Contre-mesure: va falloir que j’apprenne à faire des lunchs.
  • Papa est pas drôle: c’est ce que dit ma fille… mais « papa est sot »… cherchez l’erreur 😉 Avantage: je ne fais rire que moi (et de temps en temps C). Inconvénient: on se sent seul parfois lol. Contre-mesure: j’essaie de faire rire mes collègues.
Rendez-vous sur Hellocoton !
The Postman Écrit par :

8 Comments

  1. 23 février 2015
    Reply

    Elle dit que t’es sot ?!?! génial !! j’adore 🙂
    Sinon, je pense que tu cherches un partenaire plus qu’un sport… Si, si ^^

    • ThePostman
      25 février 2015
      Reply

      Elle passe son temps à répéter « maman est drôle, papa est pas drôôôle » et si j chante dans la voiture, c’est « papa, arrête de faire le sot »… j’suis foutu lol

  2. 23 février 2015
    Reply

    Il n’y a pas que des mauvaises habitudes là-dedans ^^ et je suis sûre que ta fille en rira plus tard 😉

  3. 24 février 2015
    Reply

    mais c’est super bien de faire la cuisine, c’est comme programmer mais avec des aliments. En plus t’as des beta testeurs, s’ils meurent pas à la dégustation, c’est que t’as pas d’bug.

    • ThePostman
      25 février 2015
      Reply

      Tu oublies un détail: les béta-testeurs ne font jamais ce qu’on leur demande… et ne sont jamais satisfaits…

      • 26 février 2015
        Reply

        Il suffit d’orienter les questions 🙂

  4. 1 mars 2015
    Reply

    Mais si tu me connais… regarde, ça fait déjà deux fois que je te commente, c’est comme si on avait élevé les porcs-épics ensemble maintenant !!! 🙂

    • ThePostman
      2 mars 2015
      Reply

      Là, c’est sûr, on est en train de bâtir une relation durable ;-))))

Quelque chose à rajouter?