53 défis en 2015: Je vous présente mes amis… #13

Merci à la vénérable Agoaye pour ce super thème, sur lequel un asocial a planché 4 jours à se trouver des amis 😉

Un asocial, ça n’a pas d’ami; ça a des contacts Facebook, des connaissances IRL, quelques collègues à qui parler et parfois des camarades de classes qui remontent à Mathusalem (oups, pardon Fédo)… Il arrive qu’il y ait la famille, mais ce sont pas des amis…

Je vais donc vous parler de mes autres amis, ceux qui m’accompagnent aux Pays des Nombres… Si si, vous allez voir, ils sont cools 😉

Alors, d’abord, il y a Unité (son petit nom, c’est « un » ou « 1 »): Il était là avant toute chose et il faut l’avouer, il se prend parfois pour Dieu. Il est très utile quand il faut compter car il suffit de le rajouter à lui-même à chaque itération pour savoir où l’on en est. Par contre, toute autre interaction avec lui semble invisible et laisse son interlocuteur fasse à lui-même.

Mon autre ami, l’Eglise l’a longtemps rejeté: il s’agit de Zéro. Je ne vous raconte même pas comment c’était difficile avant le Siècle des Lumières pour faire des calculs savant. Zéro, on l’associait au vide, au néant, à l’Ante-Christ… Mon pauvre ami n’était accepté qu’en Inde et il a fallu du temps avant que l’on découvre son côté indispensable. Imaginez comme il est fort: En le multipliant à n’importe quelle nombre, y compris à l’Unité, il réduit tout à néant. Bien sûr que les ecclésiastiques ne voyaient pas su du bon œil… Par contre, dans une foule, il passe inaperçu… Invitez Zéro à une fête et le nombre de convives ne changera pas.

 

Mon troisième ami, il est grec… enfin, certains diront que les égyptiens le connaissaient mais il y a des zones de floues dans son histoire. Son petit, c’est Pi; il a d’ailleurs fêté son anniversaire le 15 mars dernier. Euclide, un des ses papas (du moins adoptifs), le défini comme le rapport du périmètre d’un cercle à son rayon. Il est très utile, surtout quand on utilise des objets circulaires… et en plus, il est illimité! Il y a des gens qui ont calculé plusieurs milliards de décimales, alors que lui, tout simple qu’il est, il passe la chanson du poussin Piou en boucle.

 

Mon quatrième ami, je le trouve très sympa. Tout comme Pi, il est illimité, mais son utilité est très subtil. Que vous l’intégriez à une soirée et que vous fassiez du second degré (voir même du 36ème degré), il restera fidèle à lui-même. Son nom(bre), c’est Neper, mais il aime qu’on l’appelle « e » (il aurait pu jouer dans Men In Black – d’ailleurs, il trouve étrange de ne pas avoir été invité lors du casting); pour le snober parfois, on l’appelle Monsieur « exponentiel ».

 

Enfin, comme beaucoup, j’ai un ami imaginaire. Il est plutôt jeune et se nomme « i » (lui aussi, il voulait jouait dans MIB). Tout aussi subtil que « e », il a trouvé son utilité assez tard dans la vie et il a permis de résoudre bien des problèmes insolubles en y développant des solutions imaginaires. Il a une particularité, ce iota, c’est que face à lui-même, il devient réel.

 

J’ai vraiment des amis étranges, n’est-ce pas? Il en reste tout de même un, le meilleur de tous, qui est parti bien trop tôt à mon goût; il s’agit de Leonhard Euler (1707-1783) qui a eu l’idée saugrenue d’inviter tous mes amis à la même fête. Tous mes potes étaient donc réunis dans le cadre d’une formule all-in et ça a donné ceci:

 

 

Sinon, je dois l’avouer, honte sur moi, j’ai quand même de « vrais » amis et ils se nomment Éric, Fred, Cécile, Catherine et Enzo. Il y en avait d’autres mais la distance, parfois, joue un rôle étrange dans les relations humaines et on vous oublie.

Rendez-vous sur Hellocoton !
ThePostman Écrit par :

12 commentaires

  1. 25 mars 2015
    Répondre

    très original !

    maintenant qu’on se connait un petit peu, tu sais que nous n’avons absolument pas les mêmes amis ^^

    • ThePostman
      25 mars 2015
      Répondre

      J’ai d’autres amis écrivains; peut-être qu’ils te plairont: JRR Tolkien, RA Salvatore, Pierre Grimbert, Fiona MacIntosh,… Mais ces ami-là, ils parlent beaucoup d’elfe, nain, troll, magicien… j’ai toujours peur qu’ils fassent apparaître un dragon dans la maison 😉

      • 25 mars 2015
        Répondre

        ah voilààààà!!
        là, ça me parle :p

        • ThePostman
          26 mars 2015
          Répondre

          Toi aussi, les livres te parlent? Arf… 😉

          • 27 mars 2015
            Répondre

            mdr!! as-tu fini de te moquer? ^^

  2. 28 mars 2015
    Répondre

    AH oui la tes amis , je les comprendrais jamais, je suis nulle en math archi nulle.
    Mais si tu trouves ton bonheur avec eux c’est le principal.

  3. 28 mars 2015
    Répondre

    Pfiouuuu, chapeau !!! Un informaticien aurait fait plus court : 1 et 0 😉

    • ThePostman
      29 mars 2015
      Répondre

      Oui mais bon, je suis un ex-informaticien en devenir… ça change tout 🙂

    • ThePostman
      2 avril 2015
      Répondre

      Ravi de vous avoir fait sourire 😉

  4. 13 avril 2015
    Répondre

    Topissime 😉 j’ai un peu perdu le fil du défi d’Agoaye et je découvre ta contribution un peu tard : dommage j’aurais voté pour toi 😉

    • ThePostman
      14 avril 2015
      Répondre

      Merci… je suis en retard et en manque d’inspiration pour les autres défis mais je vais me rattraper 😉

Quelque chose à rajouter?