EDE – The Postman – 13/07/2010

Mardi – 08 h 27 min 44 s

fatigue : Non, pas du tout…
humeur : pas au beau fixe
estomac : ‘tit déj’ de LU ingurgité et premier café en cours de vidage
cond. phys. : Squash demain… à part ça, ràs…
esprit : cherche à comprendre… enfin, il a compris et il cherche plutôt comment résoudre le problème diplomatiquement…
boulot : Tiens, de 3 réunions ce matin, je suis passé à une seule… Ce qui est embêtant, c’est que ces réunions devaient me fournir une charge de travail (supplémentaire) pour la semaine… Va falloir que j’écoute Phiphi raconter ses histoires…
reste : trouver un maçon/démolisseur, terminer le solarium… tout en pensant à l’électricité…
penser à : Vérifier l’état du garage (il parait qu’il se vide)
avis perso : Y a des façons d’attirer l’attention mais cette façon-là, je ne l’apprécie pas trop… Ces gens possessifs, ce sont pas des gens comme nous…
msg perso : Tu squashs demain?
msg perso 2: C’est où qu’il est parti en vacances Ric’?
msg perso 3: Un petit Carpaccio, ça tente qqun? :-)
loulous : devrait se plaire dans cette école… en plus, c’est à 5min  de chez mon paternel…
amitiés : sont pas dispos les dimanches, écrivent des choses sur leur mur à 4h du mat’, passe à la maison quand je suis pas là, me supprime de leurs amis sur face, travaille, ne donne pas de nouvelle (bon d’accord, vais cogiter pour aller en chercher), sont en vacances, etc etc…
love : remplace les boules quies par un gant de toilette… :-)
sexe: Non, mais si je fais trop de bruit, faut le dire, hein! :-)
sorties : Pas grand chose de prévu avant le 25… (excepté les réunions Rotary de vacances)
Divers : Pas oublier de contacter Enzo
Courses : oh ouiiiii! qui c’est qui veut faire une course? :-)
envie de : l’ipod que j’ai pas pris avec moi ce matin…

‘zic : Metallica –  For Whom The Bell Tolls

Make his fight on the hill in the early day
Constant chill deep inside
Shouting gun, on they run through the endless grey
On the fight, for they are right, yes, by who’s to say?
For a hill men would kill, why? They do not know
Suffered wounds test there their pride
Men of five, still alive through the raging glow
Gone insane from the pain that they surely know

For whom the bell tolls
Time marches on
For whom the bell tolls

Take a look to the sky just before you die
It is the last time you will
Blackened roar massive roar fills the crumbling sky
Shattered goal fills his soul with a ruthless cry
Stranger now, are his eyes, to this mystery
He hears the silence so loud
Crack of dawn, all is gone except the will to be
Now the will see what will be, blinded eyes to see

For whom the bell tolls
Time marches on
For whom the bell tolls

fin: 08 h 49 min 52 s

6 Responses to “EDE – The Postman – 13/07/2010”

  1. alors… ric il visite des châteaux genre blois et tt ça 😉
    oui je squash
    j’avais vu aussi qu’elle t’avait virer de fb :( on avait moins d’amis communs tt d’un coup…
    enzo… notre ami chauffagiste… ? moi j’essaye désespérément de le joindre depui euh 10 jours

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.