EDE – Stellina – 10/05/2010… 9 jours après

lundi, 12:51

fatigue : je recommence seulement à récupérer un peu de sommeil…pas dormi beaucoup ces derniers jours…

humeur : anéantie…pas moyen de m’en remettre :’-(

estomac : un peu faim

cond. phys. : Des douleurs à la poitrine et au bras gauche…j’ai l’impression qu’un de ces 4 je vais y passer moi aussi……

esprit : Confus, pleins de souvenirs d’elle, de nous….

boulot : Un peu de boulot dans les prochains jours…

reste : à essayer d’aller de l’avant

penser à : prier pour elle et essayer de ne plus pleurer….meme si c’est impossible

avis perso : quand on perd ses parents, on se sent vraiment seul au monde

msg perso : merci à ceux qui m’ont envoyé des messages de soutien.

msg perso 1 : Stefano, j’aimerais bien pouvoir parler avec toi un de ces 4, si tu le veux…

loulous : je voudrais encore plus qu’avant..

amitiés : j’ai eu du soutien de qui je ne m’attendais pas et du silence de ceux sur lesquels je comptais le plus….

love : Enzo est toujours là…j’espère que lui au moins restera encore longtemps auprès de moi 

sexe: /

sorties : rien de prévu mais j’aurais bien besoin d’un peu d’air…

Courses : faites quand mon frère était encore ici 

envie : que papa et maman soient encore là

‘zic : Keane – Somewhere only we know

Fin : 12:59

Désolée pour cet EDE pessimiste et triste….j’arrive pas à faire semblant que la vie est belle…

2 Responses to “EDE – Stellina – 10/05/2010… 9 jours après”

  1. Et ta Soeur

    Il ne faut pas faire semblant que la vie est belle. Elle est belle dans l’ensemble. On le sait tous. Mais il est évident que certains événements terribles l’enlaidissent ou du moins mettent cette beauté entre parenthèses. Car en fait, paradoxe, même dans ces moments-là elle est belle la vie. La présence des amis, les souvenirs qui se bousculent dans la tête, la prise de conscience de l’amour qu’on avait pour la personne disparue, ce sont des sentiments forts et beaux… La vie est toujours aussi belle, mais la buée qui emplit les yeux fait interférence… Le temps n’effacera pas mais adoucira… Le coeur serré de tristesse, laissera place à un coeur serré de bonheur d’avoir vécu avec cette personne, d’en avoir été proche, de l’avoir aimée et d’avoir été aimée d’elle. Bien entendu, ça prend du temps. Le temps nécessaire… Et si tu as des enfants, ce sera aussi pour elle et en son souvenir, même si ce n’est pas le moteur premier, tu y penseras forcément… Le tout est de parvenir à y penser tendrement, en souriant avec nostalgie et sans se laisser déborder par la tristesse…

    Courage…

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.